Rencontres à la laverie

Si nous ne nous sommes pas fait avoir sur les lave-linges et sèche-linges dans les prochains appartements, nous n’aurons plus besoin de passer à la laverie.
Pourtant ce fut l’occasion de faire de drôles de rencontres.

À Greenwich, la launderette est tenue par un kurde au milieu d’un quartier résidentiel typiquement anglais.

Il a passé tout le temps de la lessive à regarder les flash infos turques sur la situation en Turquie (je ne comprenais que « Erdogan ») et à téléphoner en kurde. Il demandait à chaque interlocuteur: « Talk to me in Kurdish! »

À Brême, la laverie est plus classique, 10 lave-linges et 10 sèche-linges. Mais ce sont les utilisateurs qui étaient hauts en couleur. Enfin surtout une!
J’ai fait ma lessive avec Bison Futé!