Solidarnosc des enfants

Pour clore la visite du Centre Européen de Solidarité, il y a au rez-de-chaussée une aire de jeux éducative inspirée de l’exposition.

5 zl par personne (il faut au moins un adulte accompagnant) pour une heure de jeux.

En plus des toboggans et autres piscines à boules, plusieurs activités sont proposées dans différents coins de la pièce.

Un énorme planisphère permet d’afficher les liaisons maritimes commerciales internationales par époque. #histoire-géo

Un poste permet d’apprendre à faire des noeuds marins.

Un autre pour appréhender la notion d’équilibre en chargeant un bateau.

Des cubes en mousse pour faire des constructions ou des tangrams et des drapeaux en suivant des modèles.

La grue d’un dock.

Un système de communication par tuyau: vous choisissez votre outil et un autre enfant se met à l’autre bout du tuyau avec le même dessin et vous pouvez dialoguer, et vous pouvez donc changer d’interlocuteur.

L’attraction qui a plu le plus aux enfants est la machine à écrire géante associée au tubes pneumatiques.

Après avoir écrit/tapé un message sur une feuille, il suffit de l’enfiler dans une cartouche avant de l’introduire dans le tuyau d’envoi.

La cartouche fonce à toute allure vers la dame de l’accueil. Cette dernière vous écrit un petit mot en réponse et vous renvoie la cartouche. Par un savant système d’aiguillage, le message est de retour.

Les enfants ont littéralement laissé tomber les toboggans au profit des activités « éducatives ».

Le Centre Européen de Solidarité est vraiment le coup de cœur des musées pour les grands… et les petits!!!