Badeschiff

Comme les bains de Szechenyi, le Badeschiff était inscrit dans notre todo-list du voyage.
Contrairement au Stadionbad de Vienne ou à la piscine de Ljubljana, cette piscine n’est pas prévue pour les enfants.

C’est un vieux cargo des années 60, qui est utilisé comme bassin flottant sur la Spree, dans un quartier en pleine reconversion industrialo-underground. Avec vue sur la statue Molecule Man d’un côté et la skyline du Zentrum de l’autre.

Des pontons permettent d’accéder au bassin et de profiter du soleil sur des transats.

Ouverte de 8h00 à minuit de mai à septembre, un DJ officie en soirée.

Prévoyez d’arriver largement avant 13h car il y a des quotas d’entrée. L’attente peut être longue. Il y a également des quotas dans le bassin.

L’hiver, le bassin et les plateformes sont recouverts d’une enveloppe translucide pour faire place à un sauna et un espace de relaxation.

5€/adulte, 2€/enfant>6ans
Attention, seuls les nageurs sont acceptés dans le bassin: pas de brassards, ni de bouée! Les petits peuvent jouer dans le sable près d’une piscine à boudins.

Le Badeschiff est adossé à l’Arena Halle de Berlin, ancienne halle de 7000 m2 construite en 1927 pour la réparation des autobus. Elle a été réaménagée en salle d’exposition et de concert. Nous sommes en plein dans le Berlin Underground que tous les guides mentionnent. Par exemple, demain, c’est la convention des tatoueurs de Berlin qui aura lieu là pendant trois jours.

On trouve également à côté le Glashaus où l’on peut trouver un restaurant, un bar-lounge et une salle de réception.