Summer Train 2016: Londres-Amsterdam

Carte à visualiser sur le blog.

Étape très mouvementée!

Départ de Stratford, ou des dizaines de trains régionaux (type TER) partent toutes les heures.

On a prévu de l’avance pour le train et de l’avance pour le ferry. On est serein.
On attend dans le hall avant de s’avancer vers le quai.
Rush hour.
Des centaines de personnes s’engouffrent dans le tunnel qui mène aux trains.
On se lance avec un quart d’heure d’avance vers le quai 10 où patientent déjà des dizaines de personnes. On avance un peu sur le quai, espérant trouver un peu moins de monde. Ce n’est pas le cas et il n’y a qu’un seul écran de signalisation au début du quai.
On écoute donc les annonces des trains qui s’enchaînent toutes les trois minutes sur notre voie. À l’heure prévue, un train s’approche et Laetitia a un doute sur ce qu’elle a entendu. On demande donc à un monsieur qui monte également dans le train s’il va bien à Ipswich.
Affirmatif.
On monte.

Train bondé. Les enfants s’assoient, on pose les sacs à dos en plein milieu.

Dernière vérification avec la gare suivante: Shenfield.
C’est bon! Le wagon se vide un peu, on peut s’assoir à notre tour. Une heure de trajet, les enfants veulent regarder un dessin animé, on s’installe.
Tout ça, c’était avant le drame!

Notre gentil monsieur revient vers nous en nous demandant si nous allons bien à Ipswich car lui aussi et il est so sorry car on s’est trompé de train! Il a déjà commencé à nous chercher des solutions avec son smartphone.
Nous devons rebrousser chemin jusqu’à Shenfield.
On lui explique qu’on a un peu de temps avant notre ferry au départ d’Harwich.
Donc demi-tour vers Shenfield.

Après s’être répandu en excuses, notre camarade réussit à attraper un train vers sa destination.

Je n’avais pas vraiment prévu de devoir chercher des trains en Angleterre au dernier moment, donc je n’avais aucune appli pour ça.
De plus, tous les trains avaient du retard. Difficile alors de chercher la bonne correspondance pour nous mener à destination.
Je rectifie le tir en téléchargeant Trainline.
Premier arrêt Chelmsford.

Le temps prévu pour manger au terminal s’écoule et on a dépensé nos livres Sterling en bonbons à la gare. Louise retrouve quand même £2 dans son porte-monnaie: un paquet de chips et un Twix à la vending machine.

Train direct pour Harwich International où le ferry nous attend!

Faute de disponibilité, on a dû réserver une cabine supérieure avec hublot!



Une pizza, une Nautamine et au lit!
Réveil en fanfare à 6h30 pour nous proposer le petit-déjeuner et pour commencer à nous préparer.
La traversée a été très calme, on ne s’est rendu compte de rien.

Débarquement pour retourner sur nos rails.
Bon vent Stena Hollandica!