Hébergement à Trieste

Pour Trieste, premier point de chute, on peut avouer que nous nous y sommes pris en retard… D’une part parce qu’on n’avait peu confiance dans la ponctualité ferroviaire italienne et d’autre part parce que finalement, Trieste et l’Italie, c’était un peu comme si nous étions « à la maison »…

Donc nous voilà tout hésitants, au mois de juin, à quelques jours du départ, devant nos sites fétiches en matière d’hébergement (booking.com, hôtels.com, airBnb et TripAdvisor)….
On peut lire que Trieste â cette époque est fort prisée, que les hôtels sont déjà tous complets…

En plus, on a des conditions:
-nuit à moins de 100€ (originellement, le budget par nuitée est de 60€ pour nous mais bon, c’est l’Italie…)
-on cherche une chambre dans un périmètre réduit autour de la gare…c’est à dire maximum 15 min de marche avec les sacs à dos…

On opte donc après moults tergiversations pour l’hôtel Alabarda qui remplit nos deux conditions (90€/nuit pour une chambre quadruple).
À ce prix là, la salle de bain est sur le palier, mais bon…on est en InterRail quoi!! Avec un peu d’organisation, ça passe plutôt pas mal!
On utilise l’espace commun pour les enfants: lecture, jeux…

Et nos « voisins de 2 soirs » laissent leur porte ouverte, ce qui rend l’ambiance assez sympa et très cosmopolite!! Au moment où j’écris, tranquillement assise dans le hall, les Espagnols mangent et un anglais est au téléphone…

Points positifs:
-le petit déjeuner est compris dans le prix! Pastèque fraîche et charcuterie (y’a plein d’Allemands!!) ET machine à espresso!!
-wifi à tous les étages (réception au 3ème, chambres au 1er pour nous!)
-hyper central: tout est accessible en quelques minutes â pied!

Points négatifs:
-la CHALEUR!!! pas de clim, pas de ventilo dans les chambres… Et ce soir à 22h, il faisait encore 29*C…inutile d’ouvrir notre fenêtre…
-il ne faut pas être très regardant sur le ménage… (Surtout les salles de bain…)

En bref, un hôtel (on nous a refait les lits!!!) avec une ambiance auberge de jeunesse!! Si c’était à refaire, on n’hésiterait pas à y revenir! (Bon, p’tet pas en amoureux quand même 😉