Camping-car 2016: Langoiran-Festigny

Carte à visualiser sur le blog.

Première étape de notre voyage initiatique en maison roulante.
Nous récupérons le camping-car vendredi soir à 19h45 après 1h15 d’état des lieux et d’explications diverses. Le plan était de partir le soir même vu que nous n’étions pas dépendants d’un hébergement pour la nuit.



Il est déjà tard et on veut partir au plus vite, on verra plus tard pour l’organisation minutieuse. Tout le linge tient dans les placards, le frigo est plein. Nous sommes fin prêts.
Départ à 21h, pour rouler au moins deux bonnes heures pour réduire le temps de trajet du lendemain.
C’est sans compter sur l’oubli des passeports (retour à la maison, 1h) et le mal des transports (burp). Au final, on s’arrête sur la première aire d’autoroute que l’on trouve, avant même d’avoir passé le premier péage.

On se gare où il y a de la place, près des camions.
Petit détail qui a son importance, les camions frigorifiques gardent le moteur allumé toute la nuit. Et mine de rien, ça fait du bruit!

Le lendemain, on commence à voir les avantages du voyage en camping-car.
Pas besoin de sortir sous la pluie pour manger ou aller aux toilettes. Du coup les enfants sont restés en pyjama toute la journée.

Toute la journée car on a écopé d’un bouchon vers Tours qui a rallongé le trajet.